Ampoule lumière conseils éclairage Architecte d'intérieur et décoration Toulouse et France

La lumière ou éclairage, quelque chose de tellement compliqué à maîtriser si on ne connait pas quelques règles de base.

Comment peut-on tirer de la lumière naturelle au maximum ? Comment combiner lumière naturelle et lumière artificielle à juste dose ? Quelles sont les erreurs à éviter ? Comment choisir entre suspensions ou appliques ?

Conseil 1 : Vos couleurs varieront selon la lumière

Il faut savoir qu’une même couleur ne rendra pas de la même manière si elle est sur un mur éclairé par la lumière ou non. Elle rendra différemment en fonction de son intensité et de son orientation qui changent sa perception.

Quel mur pour quelle couleur ?

  • Si vous souhaitez qu’elle paraisse plus foncée que sa couleur d’origine, alors placez la sur le mur d’ouverture, elle sera toujours en contre-jour (un mur blanc parait plus gris)
  • Si vous les mettez sur le mur perpendiculaire à celui de l’ouverture, alors votre couleur sera un dégradé. Par exemple si vous peignez en bleu, alors vous aurez un bleu clair à côté de l’ouverture et un bleu foncé vers le fond.
  • Et sur le mur opposé à l’ouverture, la couleur sera au maximum de lumière, et c’est donc la teinte la plus fidèle à la couleur que vous achetez. Par exemple si vous souhaitez mettre du noir, je conseille toujours de le mettre face a la lumière, et rendra moins foncé.

N’hésitez pas à placer sur une feuille A3 la couleur sur les différents murs, et à la laisser toute une journée, vous verrez quelle est la couleur que vous préférez selon les murs.

Suspension lumière conseils éclairage Architecte d'intérieur et décoration Toulouse et France
Lumière conseils éclairage Architecte d'intérieur et décoration Toulouse et France

Conseil 2 : N’ayez pas qu’une seule source lumineuse

Il faut savoir qu’il existe trois grands types d’éclairages qu’il faut cumuler dans une pièce, afin qu’elle soit harmonieuse et lumineuse.

Quels types d’éclairages ?

  • L’éclairage général, c’est-à-dire une suspension ou un/des spots, est un éclairage qui éclaire l’ensemble de la pièce et permet de circuler facilement. Il est obligatoire dans toutes les pièces (sauf exception)
  • L’éclairage fonctionnel est un éclairage qui permet de faire une tâche bien précise. Par exemple un éclairage fonctionnel peut-être dans un bureau ou dans une cuisine ou encore dans une salle de bain. C’est un éclairage plutôt blanc car il permet de mieux voir.
  • Et le dernier à connaître est l’éclairage d’ambiance. Soyons clair, il ne sert pas à éclairer, il est utile surtout à créer une ambiance qui apporte une douceur et un équilibre. Cela peut être un lampadaire au niveau du coin salon, une petite guirlande sur votre balcon, des leds dans votre dressing.

Il y a également :

  • L’éclairage directionnel qui est par exemple un beau tableau à mettre en valeur ou la télé. Vous voulez créer une ambiance, c’est cette éclairage qui va être utilisé.
  • L’éclairage des deux services sert à
  • Et on peut également parler d’éclairage d’orientation

N’hésitez pas à varier les sources lumineuses et à accumuler les lumières. Plus vous en aurez, moins vous aurez de zones d’ombres où vous ne vous sentirez pas bien.

Suspension lumière conseils éclairage Architecte d'intérieur et décoration Toulouse et France

Conseil 3 : Varier l’usage des lampes

Vous pouvez également varier l’usage des lampes en les déclinant avec votre créativité.

Par exemple une suspension descendue assez bas peut faire office de lampe de chevet, du coup elle n’est plus un éclairage général mais un éclairage d’ambiance et fonctionnel grâce à un dimmer.

Si vous choisissez de mettre un lampadaire dans votre salon, il peut servir d’éclairage fonctionnel s’il est placé à côté de l’endroit prévu pour la lecture.

Suspension lumière conseils éclairage Architecte d'intérieur et décoration Toulouse et France

Conseil 4 : le choix de l’ampoule

Sur le marché, il y a énormément de choix d’ampoules différents, et chacune sa fonction, je vais vous les expliquer. Il y a quatre grands thèmes à prendre en compte lorsqu’on choisit son ampoule :

  • La nature de l’ampoule : Led, hallogène, fluocompacte .. Je ne vais pas m’attarder sur la nature des ampoules car je ne conseille que les leds qui sont plus économiques à long terme, ne chauffent pas et permettent d’avoir divers rendus.
  • La température (°K) qui joue énormément d’importance. Plus la température est élevée, plus la lumière sera froide et blanche voire bleue. La température est faible, alors la lumière sera chaude et jaune. Vous l’aurez compris, dans un salon ou une chambre, on jouera avec une température faible, tandis que dans un bureau ou une cuisine, on jouera avec une température élevée. Il s’agit de rester sur la même température dans la même pièce.
  • Le wattage (W) est la puissance de l’éclairage. On distingue la puissance consommée et la puissance rendue, par exemple une ampoule led va consommer souvent 5W mais un rendu de 50 W.
  • Et le dernier le préféré, l’esthétique. Il existe une multitude de formes et de finitions qui jouent sur un rendu décoratif. Par exemple, sur un îlot, vous pouvez en mettre différentes avec des ampoules assez grosses travaillées esprit vintage, ou esprit très design qui seront en elles-mêmes une suspension. Vous pouvez également choisir une ampoule sablée qui est translucide et qui permet de limiter les ombres du luminaire, notamment si c’est un vertigo, ou prendre une ampoule transparente si vous souhaitez ces jeux d’ombres.
Ampoule lumière conseils éclairage Architecte d'intérieur et décoration Toulouse et France

Conseil 5 : l’orientation de votre pièce

Même raisonnement que pour la couleur, l’orientation des pièces a énormément d’importance sur la couleur, ainsi que la lumière qui va se transposer dans votre intérieur. Par exemple si vous êtes exposée nord-est, alors vous aurez une lumière plutôt froide, et si vous êtes exposée sud-ouest, elle sera plutôt chaude et jaune.

Prenons l’exemple du rouge : si vous le mettez dans une pièce exposition sud, il sera plutôt chaleureux, si vous le positionnez dans une pièce exposée nord, alors il sera froid, limite agressif. Après, je ne parle pas de toutes les tonalités qu’il y a avec le rouge, mais un rouge standard aura cette influence.

Nous pouvons faire la même réflexion avec toutes les couleurs.

Par exemple le vert d’eau que nous retrouvons dans les hôpitaux, s’il est positionné au sud dans une pièce, alors il connotera les hôpitaux. Mais si on le retrouve au nord, alors il aura un effet pays scandinave.

Sachez si vous êtes adepte du blanc. Si vous avez un salon très lumineux et que vous souhaitez mettre un blanc chaud, alors dans quelques temps il paraitra jaune.

Je conseille toujours, si votre pièce est lumineuse de choisir un ton en dessous de ce que l’on souhaite. Et si elle n’est pas lumineuse de choisir un ton supérieur à ce que l’on souhaite. Par exemple je souhaite une chambre avec un blanc chaud mais elle est très lumineuse, alors je vais choisir un blanc neutre ou un blanc avec des tonalités de bleu.

Suspension lumière conseils éclairage Architecte d'intérieur et décoration Toulouse et France
Suspension lumière conseils éclairage Architecte d'intérieur et décoration Toulouse et France

Conseil 6 : le choix du luminaire

Pour vous c’est sans doute l’étape la plus importante, mais si les autres étapes n’ont pas été respectées, alors votre luminaire ne rendra pas aussi bien que ce que vous l’auriez souhaité. Pour choisir votre luminaire adapté à votre intérieur, il y a cinq thèmes à respecter :

  • Le type : suspension, lampadaire, lampe à poser, applique, spot .. Choisissez vos préférés, mais retenez qu’il faut mixer les différents types de luminaires au sein d’une même pièce. Par exemple, chez moi, dans le séjour, j’ai deux suspensions, une lampe à poser, une petite guirlande et des spots.
  • la taille : souvent un des points que je signale le plus souvent pendant les coachings déco : la proportionnalité de la pièce n’est pas respectée. (je le dis de manière plus délicate ne vous inquiétez pas). Dites-vous qu’un luminaire trop petit paraîtra ridicule tandis qu’un luminaire trop grand paraîtra moins ridicule qu’un luminaire qui fait office de plante verte.
  • la hauteur : il y a certaines hauteurs à respecter lorsque l’on positionne des suspensions. Par exemple une lampe trop haute aura tendance à éblouir et une lampe trop basse à ne servir à rien.
  • Pour la couleur, là, tout dépend de votre décoration. Vous pouvez très bien jouer le ton surtout, le contraste pour faire ressortir la suspension en fonction du mur, le côté minimaliste avec seulement une ampoule, l’industriel avec l’acier, le japandi avec le bois/rotin ou encore le côté classe avec le laiton.
  • Le dernier point est la quantité. Choisissez si vous préférez avoir des petits luminaires en groupe ou seulement un gros. Vous pouvez également varier les hauteurs de différentes ampoules. Pour la quantité tout dépend du style souhaité, de la hauteur sous plafond mais aussi de la dimension de la pièce.

J’espère que ce nouvel article vous a plu ! Et si vous avez besoin d’un coaching déco pour approfondir, n’hésitez pas à réserver votre appel découverte gratuit.

Un projet de décoration ou de rénovation ? N’hésitez pas à envoyer votre demande par email ou directement sur la page contact.